Neyrand Gérard

Directeur du laboratoire associatif Cimerss, Sociologue, Professeur émérite à l'université de Toulouse


 

Gérard Neyrand aborde les  effets des mutations sociales sur la sphère privée et sur les familles .

Ce, tant au niveau du couple et des rapports de genre, que de la parentalité et de la petite enfance, de l’adolescence et de la jeunesse, des relations interculturelles et des processus de précarisation, ainsi que des positionnements de la société civile, de la vie associative et des institutions à ces égards.

Une telle approche met en perspective la régulation interne au domaine privé et la régulation par les politiques publiques et le système marchand.

Elle allie une analyse globale de la structuration du “privé” et un approfondissement sur des axes privilégiés, articulant à un noyau central de sociologie de la famille et de la vie privée en quatre orientations.

La première rend compte de la façon dont sexe et milieu social sont constitutifs des rapports sociaux et positionnent les individus dont ils sont le support à des places spécifiques au sein des trajectoires de vie. La conjugalité, la parentalité, le divorce et la séparation et sa conséquence fréquente, la vie en situation monoparentale et ses évolutions, représentent les points forts d’approche de cette problématique.

La seconde prend comme public privilégié d’approche deux catégories d’âge présentant un intérêt sociologique particulier : la petite enfance et l’adolescence. Il s’agit aussi bien d’analyser le statut social de ces catégories au regard des représentations sociales et des discours savants qui les fondent, que de rendre compte des processus de socialisation qui les concernent compte tenu de leur positionnement particulier dans la famille et dans la société.

La troisième aborde la problématique familiale et privée sous l’angle particulier de l’interculturalité. Il s’agit de mettre en évidence le statut et les modalités d’intégration des populations immigrées, au regard notamment de leurs pratiques matrimoniales et de leurs situations conjugales et familiales.

La quatrième enfin recoupe les précédentes en ce qu’elle renvoie aux modalités de prise en compte par les politiques sociales ou la société civile des enfants et de leurs parents, notamment en ce qui concerne les populations précarisées et/ou d’origine étrangère.

 

INFORMATIONS
PRATIQUES

Format de ses interventions

Conférence-débat
Formation

En savoir plus

http://www.gerardneyrand.fr/

Comment avoir son contact ?

reseauparentsaveyron@pep12.fr
05.65.75.50.86
07.77.78.95.42

Mentions légales | Monenfant.fr | Plan du site