Médiation familiale

La médiation familiale est un temps d’écoute, d’échange, de négociation autour d’entretiens confidentiels qui permet de rétablir le dialogue. Elle permet  d’aborder les problèmes liés à un conflit familial en prenant  en compte de manière très concrète les besoins de chacun, notamment ceux des enfants. Elle permet de rétablir la communication et de créer un climat de confiance propice à la recherche d’accords entre les personnes, avec un tiers qualifié et impartial : le médiateur familial.

Pour qui ?

  • Les personnes concernées par une séparation ou un divorce, quelle que soit leur forme d’union
  • Les familles recomposées ayant à faire face à des conflits familiaux de nature organisationnelle
  • Les parents et jeunes majeurs, les grands-parents/parents/petits-enfants, rencontrant des conflits
  • Les jeunes adultes en rupture de liens avec leur famille
  • Les personnes rencontrant une situation qui les expose à un risque de rupture (succession)

 

Quel est l’enjeu pour les parents et les enfants ?

  • Elle aide les parents à identifier l’origine du conflit et ce qui les oppose
  • Elle leur permet de maintenir ou de rétablir une communication constructive au sein de la famille
  • Elle peut faciliter la construction et l’organisation de l’exercice de l’autorité parentale, sur la base d’accords élaborés en commun et mutuellement acceptés par les personnes
  • Elle permet aux enfants d’essayer de garder la place qui est la leur au sein de la famille
  • Elle leur garantit le maintien du lien avec leurs parents et leurs familles

Elle permet de maintenir le lien parental et familial et de préserver l’intérêt de l’enfant.

 

Comment ça marche ?

Un membre de la famille peut être à l’origine de la demande ou un juge. Dans tous les cas, la médiation ne peut commencer que si les deux personnes concernées sont présentes et ont donné leur accord. La médiation familiale se déroule en 3 étapes :

  • l’entretien d’information au cours duquel le médiateur familial présente les objectifs, le contenu et les thèmes qui peuvent être abordés. Cet entretien est sans engagement.
  • les entretiens de médiation familiale : d’une durée de 1h30 à 2 heures environ, leur nombre varie selon les situations et les sujets à aborder.
  • si la médiation aboutit à un accord, le juge peut l’homologuer.

Le médiateur propose aux parents d’aborder pas à pas tous les aspects concrets de l’organisation à définir après une séparation : le planning d’accueil, la façon dont il ira au domicile de l’autre, sa scolarité, les aspects financiers… et tout autre sujet que le couple souhaite aborder.

Combien ça coûte ?

L’entretien d’information est gratuit. Concernant les autres séances, la participation financière sera calculée en fonction des revenus.

Lorsque les services de médiation sont conventionnés, le montant est défini sur la base d’un barème de participation,

Si le juge ordonne la médiation familiale avec l’accord de la famille, il est possible de bénéficier, selon les ressources de l’aide juridictionnelle (prise en charge totale ou partielle du coût par l’État),

Dans tous les autres cas, le coût vous sera communiqué par le médiateur ou le service de médiation familiale.

 

Quels sont les services conventionnés dans l’Aveyron ?

La structure conventionnée avec la Caf est l’ADAVEM (Association Départementale d’Aide aux Victimes et de Médiation), qui assure une couverture départementale.

Mentions légales | Monenfant.fr | Plan du site
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com